Les dernières évolutions de Piximètre

5.9 R 1532 - Correction et ajout.

  1. Ajout d'une alternative de présentation du LiveView : Par défaut les deux fenêtres du LiveView (l'une de commande, l'autre de prévisualisation) s'ouvrent au-dessus de toutes les fenêtres, quel que soient les applications qui s'exécutent. Le nouveau paramètre avancé "LiveView toujours visible" permet de changer ce mode d'affichage. Lorsqu'il est décoché les fenêtres LiveView peuvent être couvertes par d'autres.
  2. Correction d'une anomalie dans la présentations des étiquettes d'axes du Mesureur, dans certains cas, lorsque les axes se croisent automatiquement de façon orthogonale.
  3. Correction d'un dysfonctionnement du LiveView lorsqu'aucune caméra n'est connectée.
  4. Suppression d'un message injustifié concernant MUCam32.dll alors qu'aucune caméra Motic n'est utilisée.

 


 

5.9 R 1530 - Correction et ajout.

  1. Dans la formule statistique, le mode de calcul par défaut de l'écart-type a été corrigé. Il correspondait à un échantillon égal à la population entière (ECARTYPEP en Excel), ce qui ne peut pas être le cas en mycologie. Ce paramètre a été fixé à sa valeur correcte (ECARTYPE en Excel), comme indiqué dans le didacticiel. L'erreur induite dans le calcul de la formule statistique (et elle seule) était certainement faible. Elle peut être évaluée en comparant les formules produites sur une même série de mesures, après avoir changé le mode de calcul de l'écart-type. Exemples ici.
  2. Mise à disposition d'une version Word et Pdf du présent didacticiel, sur la page de téléchargement du logiciel.

  


 

5.9 R 1520 - Ajouts, améliorations et corrections.

  1. Correction du défaut apparu dans la version 5.8 : le premier clic de souris sur image redevient efficace.
  2. Amélioration de la connectivité des caméras Motic en 64 bits (voir ici).
  3. Amélioration du fonctionnement du zoom sur les images dans le Mesureur. Le zoom est maintenant parfaitement fluide même sur de grandes images.
  4. Ajout d'une aide au tracé des axes orthogonaux (voir ici),
  5. Ajout du calcul du volume sporique dans la formule dimensionnelle pour le cas des spores de champignons et, plus généralement, pour les ellipsoïdes de révolution.
  6. Ajout d'un mode de fonctionnement en Flux d'images. Dans ce mode, les mesures effectuées sur les images sont conservées dans le résultat lorsque les images sont fermées. Les nouvelles images ouvertes à la suite viennent enrichir le résultat. Cette fonction constitue une facilité supplémentaire dans l'acquisition et le traitement des images.
  7. Extension des possibilités de mixage de données. C'est à dire d'ajout de mesures préenregistrées à de nouvelles mesures sur images.
  8. Amélioration du Comparateur avec une nouvelle présentation des résultats graphiques (voir ici).
  9. Ajout du réglage des paramètres statistiques et choix de la formule de calcul de l'écart-type (voir ici).
  10. Amélioration graphique de la fonction d'exportation des images (voir ici).
  11. Ajout d'une fonction de réinitialisation des unités de mesure par défaut sur la page des Paramètres avancés.
  12. Mise à jour du présent didacticiel.

Note sur des problèmes connus,

  


 

5.8 R 275 - Quelques corrections d'anomalies, quelques améliorations et, surtout, la connexion de plusieurs caméras MOTICAM en LiveView.

  1. Piximètre  connecte directement de nombreuses caméras en LiveView. S'y ajoutent maintenant plusieurs nouvelles caméras MOTICAM : 2, 3, 5 M pixels (de chez Motic). Ceci constitue une importante avancée de cette version.
  2. Amélioration du traitement des mesures sur une seule dimension des objets mesurés (voir 1,2,3 Dimensions).
  3. Choix du zoom appliqué par défaut à l'ouverture des images (voir ici).
  4. Amélioration du zoom sur images.
  5. Acceptation du caractère "/" dans le nommage des normes du Séquenceur (par exemple 10px / µm).
  6. Correction du défaut de longueur de l'échelle ajoutée aux images exportées, qui apparait dans certains cas, notamment associé au zoom sur image.
  7. Correction de la distorsion observée sur les objets présentés horizontalement par le Séquenceur.
  8. Correction du défaut de superposition de textes libres dans certains cas d'exportation d'images.
  9. Diverses petites améliorations concernant des situations exceptionnelles, en particulier dans la gestion des unités de longueur.

Bonnes mesures à tous.

 


 

5.7 R 1927  - Corrections et améliorations

La mise à jour d'un logiciel, qui a pour but premier d'améliorer son fonctionnement et offrir ainsi un meilleur service à ses utilisateurs, peut malheureusement avoir aussi un effet négatif en introduisant un dysfonctionnement là où il n'y en avait pas. C'est le cas de la version 5.6 R 1629 qui présente un problème dans le processus d'étalonnage...

Les corrections et améliorations apportées par cette mise à jour sont les suivantes :

  1. Correction du problème de la 5.6 dans le processus d'étalonnage,
  2. Amélioration de la gestion des étiquettes d'axe : ajout de la possibilité de changer leur taille (voir ici),
  3. Amélioration de la présentation des histogrammes en fonction du format de l'écran (voir ici),
  4. Amélioration de la gestion de la "marge" dans le Séquenceur (voir ici),
  5. Déplacement précis des images dans le Mesureur grâce à l'action conjointes des flèches du clavier et de Ctrl.
  6. Mise à jour du didacticiel.

Désolé pour ce fâcheux contretemps, mais heureusement certains utilisateurs apprécieront quelques unes des améliorations présentes.

Pour bénéficier de la 5.7, vous devez d'abord désinstaller manuellement votre version actuelle (tous les paramètres et autres étalons seront conservés) puis télécharger et installer cette nouvelle version.

Bonnes mesures à tous.

 


 

5.6 R 1629 - Améliorations et corrections d'erreurs

Cette nouvelle version n'entraîne pas de changement important dans le fonctionnement de Piximètre. Elle apporte seulement un peu de fluidité et de simplicité, voire de cohérence, là où il en manquait.

Il reste peut-être des améliorations à concevoir et même des erreurs à corriger. Merci d'avance pour vos commentaires, suggestions et retours d'expérience.

Les évolutions de la version :

  1. Durant la phase d'étalonnage :
  2. Redéfinition de l'étalon système en pixels (non plus en µm).
  3. Amélioration de la gestion des unités de mesure.
  4. Amélioration du fonctionnement de l'assistant LiveView. Pas de modification fonctionnelle.
  5. Amélioration de la gestion des normes du Séquenceur d'images (voir ici).
  6. Correction d'une erreur de l'assistant Exportation d'images.
  7. Ajout de la formule dimensionnelle dans le fichier enregistré par le Formulateur (initialement, seules les mesures étaient enregistrées dans ce fichier).
  8. Mise à jour du didacticiel.

Bonnes mesures à tous.

 


 

5.5 R 1457 - Améliorations

Cette version comporte deux importantes améliorations :

  1. L'assistant LiveView est modifié en profondeur. Il peut maintenant connecter d'avantage de caméras et il s'organise en deux fenêtres : l'une de contrôle, l'autre de prévisualisation des images. Cette seconde fenêtre, de taille variable, peut prendre de grandes dimensions ce qui améliore la lisibilité des images (voir ici).
  2. Le nouveau Séquenceur est augmenté de possibilités comme la disposition horizontale des objets et leur présentation selon l'ordre de saisie des points de mesure. Il permet aussi d'ajuster plus de paramètres (voir ici).

Bonnes mesures à tous.

 


 

5.4 R 1048  - Nouveautés et améliorations

ATTENTION : pour diverses raisons techniques, la mise à jour de cette version peut ne pas fonctionner correctement sur certains ordinateurs. Désinstaller manuellement la version 5.3 puis installer la nouvelle sur la page de téléchargement.

CAUTION: For various technical reasons, the update of this version may not work correctly on some computers. Manually uninstall version 5.3 and then install the new one from the download page.

Cette nouvelle version propose plusieurs innovations qui, nous n'en doutons pas, serons très appréciées :

Bonnes mesures à tous.

N'hésitez pas à faire un retour d'expérience en général et sur le séquençage en particulier.

 


 

5.3 R 1510 - Quelques améliorations et corrections mineures :

 


 

5.3 : Nouveautés et améliorations :

  1. Un nouvel Assistant réalise l'exportation d'une série entière d'images en une seule opération. Il prend en charge le paramétrage que vous souhaitez mettre en place sur vos images et automatise le processus d'exportation. C'est donc une simplification d'usage qui est offerte lors de cette tâche répétitive.

     Rappelons que l'exportation a pour objectif d'enregistrer sur disque des images ou parties d'images, identiques aux images initiales mais enrichies avec des informations complémentaires telles que :


    Vous trouverez les informations pratiques ici.


  2. L'ergonomie de l'Assistant vidéo LiveView est améliorée pour offrir une meilleure efficacité : les contrôles de nommage et d'enregistrement des images deviennent directement accessibles sur le même onglet. Par ailleurs, ses dimensions sont maintenant adaptées précisément à la taille de la vidéo choisie afin que la prévisualisation soit conforme à sa géométrie (les images capturées étaient et restent conformes).

    D'autre part, les caméras LiveView sont maintenant identifiées par Piximètre grâce à des métadonnées EXIF normalisées qu'il introduit dans les images capturées. Le bénéfice qui en résulte est le contrôle de cohérence effectué par Piximètre qui est rendu possible, entre images mesurées et étalons utilisés. Des images issues de sources différentes ne peuvent pas être involontairement mesurées par le même étalon sans donner lieu à un message d'avertissement. L'élimination de sources d'erreur est toujours au bénéfice de l'utilisateur.

    Plus d'informations ici.
    Compatibilité des anciens étalons.



  3. L'extension du glissé-déposé de données sur le Formulateur et le Comparateur. Le format de données accepté par ces deux composants a été étendu, ce qui permet d'introduire des données variées. Corollairement, le format des données enregistrées (bouton "Enregistrer" du Formulateur) a été simplifié.

    Plus d'informations ici.


  4. Le Comparateur accepte maintenant un clic droit et gauche pour actionner la loupe, en complément de la mollette de la souris qui reste opérationnelle.


  5. Quelques améliorations mineures ont également été apportées, visibles ou non par l'utilisateur.

 



5.2 Les résultats numériques sont inchangés par rapport aux versions précédentes. La mise à jour ne concerne que quelques améliorations destinées à faciliter encore l'utilisation du logiciel :

  1. L'amélioration de la saisie des images vidéo, en particulier l'onglet "Entrée-Sortie". Voir ici pour plus d'information,

  2. Dans le domaine statistique, un contrôle renforcé de la loi de distribution des mesures. L'objectif étant toujours d'améliorer la sécurité et la précision des résultats fournis. Voir ici pour plus d'information,

  3. Dans le domaine statistique toujours, l'accès aux écart-types calculés sur les différentes séries de mesures. Voir ici pour la mise en œuvre.

Les pages "caméra vidéo" et "Formule dimensionnelle" du didacticiel ont été mises à jour ainsi que quelques éléments mineurs.


 

5.0 marque un tournant important dans l'architecture logicielle : Piximètre utilise maintenant les services du Framework .NET 4.0 de Microsoft, en remplacement du 2.0 utilisé jusqu'alors et devenu obsolète.

Outre cette nouvelle architecture, Piximètre comporte peu d'évolutions par rapport à la 4.6 précédente. On notera cependant :

  1. La gestion des métadonnées des images au format TIFF, autorisant ainsi les automatismes sur ce type d'images,

  2. L'introduction d'images par glissé-copié sur la surface du Mesureur,

  3. L'amélioration du traitement de la résolution des images (en savoir plus),

  4. La correction d'un bug d'affichage sur certains ordinateurs.

La mise à jour d'une ancienne version de Piximètre est réalisée automatiquement lors de son exécution.


 

La version 4.6 R 744 d'octobre 2010 est une mise à jour mineure. Afin d'éviter toute confusion avec la notation statistique, elle supprime la mention "80%" dans la seconde ligne de la formule traditionnelle (voir ci-dessous).

La version 4.6 R 740 de septembre 2010 corrige un défaut empêchant la création de nouveaux étalons génériques.

La version 4.6 R 730 de Août 2010 comporte une modification du fonctionnement du feu de signalisation du Formulateur.  Ce feu, initialement éteint, ne passe au vert que lorsque les mesures effectuées sur l'axe des X et sur l'axe des Y correspondent à une distribution "normale" (au sens statistique).  En savoir plus

La version 4.6 comporte plusieurs nouveautés ou améliorations par rapport à la 4.5 :

1.       Piximètre propose maintenant, en alternative, une seconde formule dimensionnelle qui est plus traditionnelle. Jusqu’ici Piximètre fournissait des résultats utilisant la loi Normale de probabilités et s’appliquant à la population toute entière des objets étudiés. Cependant, certains utilisateurs n’expriment que les données relatives aux seules mesures qu’ils effectuent, sans chercher à les généraliser. Afin de leur apporter une aide correspondant à ce mode de travail, Piximètre effectue maintenant directement les calculs, basés sur l’exploitation des déciles, et présente les résultats sous l’une ou l’autre des formes suivantes.


La forme développée, comme sur cet exemple :

(4,1) 4,15 - 5,06 (5,1) x (2,8) 3 - 3,8 (4,2) µm
Q = (1) 1,1 - 1,5 (1,6) ; N = 30
Me = 4,62 x 3,45 µm ; Qe = 1,35

Les valeurs rouges entre parenthèses sont les valeurs exceptionnelles mesurées, les vertes sont les bornes de l’intervalle  qui correspond à 80% des mesures effectuées (déciles 1 et 9) et les bleues sont les valeurs moyennes des mesures.


Ou la forme concise, comme ceci, au choix de l’utilisateur :

(4,1) 4,15 -4,62-  5,06 (5,1) x (2,8) 3 -3,45- 3,8 (4,2) µm
Q = (1) 1,1 -1,35- 1,5 (1,6) ; N = 30

En savoir plus


2.       Clic sur la formule ! Un clic gauche sur la formule affichée par le Formulateur permet de passer alternativement de la formule statistique à la formule traditionnelle. Un clic droit permet de changer tous les paramètres d’affichage, dont la forme et le nombre de décimales.


3.       Le choix et l’affichage de l’unité de longueur. Piximètre affiche maintenant l’unité de longueur dans sa formule dimensionnelle. Le nouvel assistant d’étalonnage permet de la fixer lors de la définition d’un étalon mais il est également possible de la définir ou de la changer sur des étalons existants (menu contextuel –clic droit sur image– Définir l’échelle).


4.       L’amélioration du tracé de l’exportation d’une image complète. Il est question de la taille des éléments dessinés (police de caractères, traits d’axes, etc.) en fonction de la taille réelle de l’image. Le processus est amélioré mais n’est pas complètement finalisé et d'autres améliorations ultérieures seront encore à réaliser pour une maîtrise complète.


5.     Révision du didacticiel.

 

Les précédentes fonctions ajoutées  :

 

 

Ajout d'un résultat de mesures non statistique

Jusqu’à la version 4.5 Piximètre fournissait des données qui, grâce à l’utilisation de la loi Normale des statistiques, s’appliquaient à la population toute entière des spores du champignon étudié (pour prendre l’exemple de la mycologie). Cependant certains utilisateurs n’expriment que les données relatives aux seules mesures qu’ils effectuent, sans chercher à les généraliser. Afin de leur apporter une aide correspondant à ce mode de travail, Piximètre effectue maintenant directement ces calculs, basés sur l’exploitation des déciles, et présente les résultats sous la forme traditionnelle (Mini) min – max (Maxi), où  Mini et Maxi sont les valeurs exceptionnelles mesurées alors que min et max est l’intervalle qui correspond à 80% des mesures effectuées (déciles 1 et 9).

Dans le cas de la mycologie, cette formule offre une concordance directe avec les résultats traditionnels.

En savoir plus.

 

Enrichissement du processus d'exportation des images

Le processus d'exportation des images permet maintenant à l'utilisateur d'insérer divers éléments textuels sur l'image, avant sa compression et son enregistrement.

En savoir plus.

 

Spécification des axes en mode graphique

En mode graphique la mesure des dimensions se fait par tracé d'axes sur les objets. Typiquement un axe mesure la longueur, un autre la largeur. Piximètre reconnait automatiquement si l'axe tracé désigne une longueur ou une largeur d'objet sans que l'utilisateur ait besoin de le spécifier explicitement. Il affecte le plus grand axe à la longueur et le plus petit à la largeur.

Cependant, certains objets ont une géométrie telle que leur longueur est inférieure à leur largeur. C'est le cas, en mycologie par exemple, de certaines spores d'entolomes.

Piximètre intègre maintenant un mécanisme qui permet à l'utilisateur de spécifier manuellement la nature d'un axe. Deux modes de sélection  sont maintenant disponibles : automatique, comme décrit ci-dessus, qui est le mode traditionnel par défaut, et manuelle qui permet à l'utilisateur de spécifier les axes tracés. Il est possible de passer d'un mode à l'autre à tout moment. Le choix du mode s'effectue sur l'onglet "Paramètres" du Calculateur.

En savoir plus.

 

Mise en place d'une échelle de longueur sur chaque image

Chaque image affiche maintenant une échelle de longueur qui correspond à l'étalon qui lui est appliqué ainsi qu'à la position du zoom réglée par l'utilisateur. Toutes les images d'une série possèdent la même échelle. Les quatre séries disponibles étant indépendantes les unes des autres, il y a donc quatre échelles disponibles dont il est possible de régler la longueur affichée, l'unité représentée, la couleur et plus encore.

Plus de détails.

 

Exportation d'images

Il est désormais possible d'enregistrer tout ou partie de l'image visualisée dans un fichier séparé. Cet enregistrement est réalisé au format JPEG. Les axes tracés sur l'image ainsi que l'échelle de longueur restent inscrits sur l'image.

Plus de détails.

 

Amélioration de la gestion de l'Autofocus

Le processus interne de fonctionnement de l'Autofocus a subi plusieurs transformations visant à l'optimiser et a en faciliter la maintenance. Pour les utilisateurs c'est une meilleure cohérence des feux de signalisation (le feu général et le feu d'Autofocus) qui apparait. L'utilisateur sait, à tout instant, si l'étalonnage est cohérent avec les images sélectionnées.

Plus de détails.

 

Aide au tracé des axes rectangulaires

Les axes qui représentent deux dimensions d'un objet (longueur et largeur par exemple) doivent être perpendiculaires pour que la mesure soit précise. Afin de minimiser l'erreur liée à la visée, Piximètre aide l'utilisateur lors du tracé du second axe : il fait apparaitre un point d'intersection rouge lorsque deux axes en intersection sont parfaitement perpendiculaires.

Plus de détails.

 

Traitement d'images issues de caméras vidéo

Piximètre a été initialement conçu pour traiter des images issues d'appareils photo et contenant des métadonnées qui décrivent leurs conditions de prise de vue. Il utilise ces informations pour vérifier la validité des étalons de longueur appliqués aux images et, éventuellement, les ajuster en fonction des conditions de prise de vue (zoom).

Les images issues de certaines caméras vidéo ou issues d'appareils photos et fortement compressées, ne contiennent pas ou plus ces informations. Piximètre ne peut réaliser aucun contrôle et signale une situation d'erreur.

Les premières images sont dites "Normales", par opposition aux secondes qui sont dites "Compressées" (bien qu'elles peuvent ne pas l'être réellement mais seulement ne pas contenir de métadonnée).

Afin d'éviter un comportement systématique correspondant à une situation d'erreur, Piximètre offre maintenant la possibilité de spécifier expressément que les images sur lesquelles il travaille sont compressées. Le choix du format d'images se trouve sur l'onglet "Paramètres".

Plus de détails.

 

Révision du comparateur de séries

Deux améliorations sont apportées au Comparateur de séries :

  1. ajout d'un mode de fonctionnement Absolu, dans lequel les axes X et Y sont directement gradués dans les unités concernées. Il s'oppose au mode actuel dit Relatif.
  2. modification du mécanisme de déplacement X,Y de l'image du comparateur : utilisation du clic gauche de la souris.

Plus de détails.

 

Support multilingue intégré

Piximètre gère simultanément deux langues : le Français et l'Anglais. La langue choisie à l'installation est celle de la version de Windows installée sur l'ordinateur. Lorsque Piximètre est en fonctionnement l'utilisateur peut changer de langue à tout moment : onglet Paramètres, Avancé..., choisir une autre langue. Toutes les données présentes restent affichées mais leur format linguistique change.

Le format linguistique des données s'adapte à la langue choisie. Ainsi, le séparateur décimal qui est la virgule en français devient le point en anglais et vice versa. Toutes les mesures effectuées dans une langue restent directement utilisables dans une autre. Piximètre gère les différents formats numériques et effectue les conversions nécessaires.

Nota bene : le didacticiel n'est disponible qu'en français.

 

Tracé d'axes non linéaires

Piximètre prend maintenant en compte la gestion d'axes non linéaires (mesure, déplacement, couplage, etc.) dans les mêmes conditions que pour les axes linéaires. Ces axes sont utilisés pour la mesure de contours ou de trajets par exemple. Ils sont constitués d'une suite de segments linéaires qui approximent la grandeur à mesurer.

Savoir comment procéder.

 

Déplacement d'axes sur images

Cette version offre la possibilité de déplacer à volonté les axes sur leur image. Ce déplacement, qui permet de faire se croiser des axes qui autrement ne le pourraient pas, s'effectue sans modification de leur taille, préservant ainsi les mesures effectuées. Le croisement des axes est nécessaire au calcul du rapport de leur mesure.

Savoir comment procéder.


Extension du domaine de validité des étalons génériques

Piximètre permet de définir des étalons génériques appliqués par défaut à toute nouvelle image ouverte dans le Mesureur. Ces étalons sont définis sur des images issues de divers appareils de prise de vue. Piximètre ajuste automatiquement leur valeur en fonction du différentiel de focales qui existe entre les images qui ont servi à les définir et celles auxquelles ils sont appliqués.

La version 3.8 étend cette adaptation des étalons génériques aux différentiels de taille et de résolution des images. Le voyant général du Mesureur matérialise l'adaptation automatique de l'étalon générique choisi, à la photo sélectionnée.

Ce mécanisme complète ainsi la gestion des étalons génériques qui permet, en substance :

En savoir plus.

 

Amélioration de la navigation des images

La navigation sur les images, c'est à dire leur déplacement latéral dans le Mesureur se fait par action de la souris sur le PAD de déplacement, touche gauche appuyée. Cette fonction est améliorée afin d'augmenter la fluidité du mouvement et un cadre est ajouté qui localise précisément la zone visualisée de l'image. Les flèches de direction du clavier (haut, bas, gauche et droite) permettent de déplacer l'image par plus petites touches, ce qui améliore le pointage lors de forts grossissements.

 

Point de reprise

L'onglet "Paramètres", bouton "Avancé..." donne accès à un couple de fonctions qui permettent d'exporter (de sauvegarder) le contexte de travail de Piximètre et, symétriquement, de le réimporter (de le restaurer).

Ces deux fonctions permettent le portage de Piximètre d'un ordinateur à un autre sans perte de données antérieures ; elles permettent aussi d'effectuer des "points de reprise", en sauvegardant l'état complet de Piximètre, par exemple avant la modification de l'étalonnage, et en le restaurant éventuellement après.

Plus d'information.


Gestion automatique de plusieurs appareils de prise de vues

Piximètre permet l'utilisation du zoom de l'appareil photo lors de la prise de vue. Sa puissante fonction d'autofocus automatique dispense l'utilisateur d'étalonner spécifiquement les images ainsi prises au zoom. L'autofocus reconnaît l'appareil photo utilisé à la prise de vue et le facteur de zoom mis en œuvre. Il calcule alors le grossissement induit des objets sur l'image et effectue les corrections nécessaires, quel que soit le zoom utilisé. L'utilisateur n'a plus besoin d'étalonner chaque image qu'il charge dans Piximètre.

L'autofocus automatique nécessite une initialisation préalable pour chacun des appareils photos utilisés ou susceptibles de l'être. Cette opération est effectuée à l'aide de l'assistant d'autofocus.

Piximètre est capable de traiter simultanément des images issues de différents appareils photos.

Voir les détails de fonctionnement de l'autofocus.

 

Mixage de données

Dans le mode de fonctionnement "graphique", il est possible à l'utilisateur de mixer des données issues des images ouvertes dans le Mesureur avec des données issues de fichiers de mesures précédemment enregistrés.

Par exemple, l'utilisateur a précédemment enregistré des résultats de mesure dans un fichier par le bouton "Enregistrer" du Formulateur et il souhaite maintenant ajouter de nouvelles mesures à ces résultats car il dispose de nouvelles images :

  1. Glisser le fichier de mesures sur la grille du Formulateur initialement vide,
  2. Ouvrir les nouvelles images dans le Mesureur, dans la même couleur de série, et effectuer les mesures. Celles-ci s'ajoutent automatiquement à la grille et la formule dimensionnelle globale apparaît en dessous.

Plusieurs fichiers de mesures peuvent ainsi être ajoutés à la grille, par simple "glissé-déposé" dessus. Le maintien de la touche "Ctrl" enfoncé durant cette opération remplace toutes les données glissées par les nouvelles.

Notons qu'une autre possibilité existe de réaliser cette mise à jour des mesures. La "Mémoire active" doit être enclenchée (elle l'est par défaut). Il suffit à l'utilisateur de rouvrir simultanément toutes les images qui sont à l'origine de sa série de mesures. La Mémoire active retrouve toutes les mesures qui y ont été faites et reproduit le résultat initial. L'utilisateur n'a plus qu'à ouvrir les nouvelles images pour ajouter des mesures.

 

Ajout de données par "Glissé-déposé" sur la grille

Dans l'un ou l'autre mode de fonctionnement, Piximètre accepte des fichiers de mesures "glissés-déposés" sur la grille de mesures du Formulateur. Ces fichiers doivent cependant être glissés un à un. Piximètre refuse de recevoir simultanément plusieurs fichiers. Les fichiers en question doivent avoir été précédemment enregistrés par le bouton "Enregistrer" du Formulateur ou correspondre à la syntaxe définie ici.

Nouveaux mode de fonctionnement : A chaque glissé-déposé d'un nouveau fichier, les données qu'il contient sont ajoutées à la série de données déjà présente dans la grille. Cependant, lorsque l'opération est effectuée avec la touche "Ctrl" du clavier maintenue enfoncée, toutes les données glissées-déposées sont effacées et remplacées par les nouvelles. Ce fonctionnement est inverse du fonctionnement antérieur.

Rappelons que lorsque les données sont glissées-déposées sur la fenêtre du Comparateur, c'est là une nouvelle série qui est créée et qui peut alors être comparée à la série courante du Formulateur; Le Comparateur peut contenir jusqu'à quatre séries simultanément.

 

Maintien des fenêtres toujours visibles à l'écran

En mode "Mesures sur images", Piximètre comporte deux fenêtres : la fenêtre principale, ou "Calculateur" et la fenêtre secondaire qui permet de travailler avec les images, ou "Mesureur".

Les utilisateurs qui passent le Mesureur en plein écran perdent malheureusement de vue le Calculateur qui passe derrière. Piximètre comporte maintenant la possibilité de le fixer en permanence au premier plan, au-dessus de la fenêtre de mesures sur images.

Les résultats de mesures restent ainsi toujours immédiatement visibles de l'opérateur. Cette présentation est proposée par défaut mais un paramètre avancé, sur l'onglet "Spécial", permet si on le souhaite, de désactiver cette présentation et laisser passer le Calculateur au second plan, démasquant ainsi entièrement l'image.

Les deux assistants ainsi que les fenêtres de l'histogramme de classes et de propriétés des images restent maintenant toujours visibles à l'écran.